LA DEMANDE INITIALE

La distillerie Metté est mondialement reconnue pour l'extrême finesse de ses eaux-de-vies. L'entreprise souhaite se doter d'un récit  internet à la hauteur de sa réputation.

Notre conseil

L'Agence Alter ´ propose un récit dans lequel l'internaute est initié aux secrets des maitres distillateurs. Grace à un film qui magnifie la passion et le savoir-faire artisanal de la famille Traber ainsi qu'à des textes qui explorent l'histoire de la distillerie et la révèlent comme un lieu d'initiation et de transmission, l' internaute voyage dans une atmosphère qui balance entre authenticité et magie.

Le film "La distillerie Metté" 

La rédaction de tout le contenu texte du nouveau site de la distillerie Metté prochainement en ligne

Une histoire faite d’initiation perpétuelle

L’histoire de la distillerie Metté se confond avec celles des transmissions successives. De celles qui sont choisies non pas par le sang mais par le cœur. 

Jean-Paul Metté a tout juste 18 ans lorsqu’il attrape le virus de la chauffe, « de la goutte »comme on dit. Au contact de son voisin, lui qui a perdu son père très jeune prend gout à l’atmosphère des alambics de cuivre.

Quelques années plus tard il ouvre sa propre distillerie en se promettant de rester fidèle à la qualité du produit et pour cela de rester petit. Nous sommes alors au beau milieu des années 1960.

Cette dimension artisanale, Jean-Paul Metté célibataire endurci, la transmet à Philippe Traber, son filleul. A mesure qu’il initie ce dernier aux secrets des fruits, du feu et du cuivre, il en fait son successeur, son fils spirituel. C’est donc tout naturellement que Philippe Traber assure sa succession lorsque Jean-Paul Metté prend sa retraite.

Le hasard fait que Nathalie, la femme de Philippe a elle aussi grandi dans les mystères de la chauffe aux côtés d’un grand père distillateur. Les deux époux développent alors conjointement la gamme originelle et l’enrichissent de saveurs plus contemporaines et exotiques. 

Mais ce développement se fait toujours dans le respect des gestes ancestraux, et dans l’attachement rigoureux à faire primer la qualité sur les volumes. 

Ce respect de l’artisanat, de ce que l’on « fait soi-même », se retrouve dans toutes les étapes de la distillation. Des étapes chaque fois habitées par la passion de transmettre, ici un savoir-faire, là une émotion.

Avec cette passion et cet amour de leur métier, Nathalie et Philippe Traber transmettent aujourd’hui à leur fils Timothée et à leur neveu Mathieu les secrets des maitres distillateurs. Des gestes, une rigueur, une patience et une minutie qui donnent aux eaux de vie Metté toute leur précision.

Mentions légales